Pourquoi est-il conseillé de faire du sport pendant la grossesse ?

sport grossesse
sport grossesse

L’une des questions les plus fréquemment posées par de nombreuses femmes lorsque leur grossesse commence à progresser est de savoir si elles peuvent continuer à faire du sport dans le cadre de leur routine habituelle.

La pratique d’un sport, toujours avec modération, est fortement recommandée pendant la grossesse. D’une part, notre corps restera tonique, ce qui nous permettra de réduire, en partie, les désagréments causés par les changements de notre corps et la prise de poids. En revanche, nous serons bien mieux préparés lorsque le moment de la naissance arrivera enfin.

Dans tous les cas, il est très important que vous parliez à votre gynécologue des routines et de l’intensité des exercices que vous pouvez faire au fur et à mesure de votre grossesse.

Quels sont les exercices les plus recommandés pour les femmes enceintes ?

Lorsque nous réfléchissons aux exercices ou aux sports que nous pouvons pratiquer pendant la grossesse, nous devons toujours penser à des exercices qui ne sont pas trop agressifs pour notre corps.

Par exemple, l’un des sports les plus bénéfiques et les plus recommandés est la natation, car la pression exercée sur les articulations est minimale et ne demande pas un grand effort. En outre, l’eau permet d’éviter les mouvements brusques et, par conséquent, d’éventuelles blessures ou dommages au fœtus.

La natation permet également de renforcer le tonus musculaire, d’améliorer la capacité pulmonaire et de soulager les gonflements et les crampes typiques de la grossesse.

Un autre sport très recommandé, qui devient de plus en plus populaire, est le yoga. Pendant les mois de grossesse, c’est le sport idéal, car il n’est pas très agressif pour le corps, pour améliorer notre forme physique et notre souplesse, ce qui, en plus de prévenir les douleurs, nous aide à nous préparer à l’accouchement.

Le yoga, quant à lui, aide à éliminer ou à réduire la sensation de fatigue et les nerfs inhérents à l’état dans lequel nous nous trouvons.

Enfin, la marche, au moins 3 ou 4 fois par semaine pendant une heure, est très bénéfique pendant la grossesse. La marche, outre ses bienfaits cardiovasculaires, est un exercice facile et sûr qui peut être pratiqué pratiquement jusqu’au moment de l’accouchement, sauf en cas de complication et si votre médecin vous déconseille toute activité physique.

La marche régulière permet de tonifier vos muscles et, en même temps, d’aider votre système nerveux, en améliorant la circulation sanguine pendant la grossesse.

Quand l’exercice est-il déconseillé pendant la grossesse ?

Comme nous l’avons vu, le sport est très bénéfique pour la future maman, tant pour garder son corps tonique que pour se préparer à l’accouchement.

Toutefois, dans certaines situations, il est conseillé d’éviter complètement le sport, par exemple lorsque les températures sont extrêmement élevées ou pendant les heures d’exposition maximale au soleil. Elle doit également être évitée en cas de douleurs dans le dos ou le bassin, de douleurs abdominales sévères ou de saignements vaginaux.

En outre, la pratique du sport est particulièrement sensible dans les cas suivants :

  • Les femmes enceintes souffrant de maladies pulmonaires ou coronariennes.
  • Les femmes souffrant d’une insuffisance cervicale.
  • Grossesses multiples (le risque de naissance prématurée est plus élevé).
  • Rupture prématurée des membranes.
  • Placenta praevia (à partir de 26 semaines).
  • Pré-éclampsie (hypertension induite par la grossesse).
  • Contractions précoces.

N’oubliez pas que vous devez toujours consulter votre gynécologue et discuter avec lui du type et de l’intensité du sport que vous pouvez pratiquer afin qu’il puisse vous conseiller sur la meilleure option.