Découvrez la Pêche de Calanda

peche calanda
peche calanda

Lorsque les mois d’automne arrivent, les produits et les couleurs sur les comptoirs de fruits et légumes des marchés changent. On pourrait penser qu’avec l’arrivée du froid, les légumes, et surtout les fruits, perdent de leur couleur et de leur splendeur. Mais ce n’est pas le cas. L’automne est aussi le temps des fruits, et surtout celui de l’exquise pêche de Calanda.

Calanda, dans le Bas-Aragon

La première chose à préciser est que la pêche de Calanda n’est pas uniquement produite dans cette commune de la province de Teruel. En fait, les pêchers qui produisent ce produit très spécial se trouvent dans une grande partie de la région du Bajo Aragón. Au total, dans 45 municipalités différentes réparties dans la province de Teruel et également dans les terres voisines de Saragosse.

Cette région du Bas-Aragon vous est peut-être un peu familière et vous l’associez peut-être à sa célèbre route des tambours et des basses, l’une des célébrations les plus singulières de la Semaine Sainte en Espagne. De même, les cinéphiles peuvent immédiatement associer le nom de Calanda à son fils le plus universel : le cinéaste Luis Buñuel, premier réalisateur espagnol à recevoir un Oscar à Hollywood.

Il ne faut pas non plus sous-estimer le fait que cette partie de la province abrite certains des plus beaux villages de Teruel. Et comme si tout cela ne suffisait pas pour connaître cette enclave aragonaise, nous allons vous donner une autre raison. Pour déguster son produit le plus emblématique. Nous faisons évidemment référence à la pêche Calanda.

Pêche Calanda, un produit avec dénomination d’origine

Le terme le plus officiel pour classer la pêche Calanda est celui de produit à appellation d’origine protégée. Mais pour réduire la terminologie, nous parlerons d’appellation d’origine. D’ailleurs, saviez-vous que dans cette ville et dans toute cette région de Teruel, il y a plus d’aliments de première classe avec une qualification similaire.

Oui, cette zone géographique produit également l’Aceite del Bajo Aragón, ainsi que les élevages porcins d’où proviennent le jambon de Teruel et l’épaule de Teruel. Ainsi, sans aucun doute, le Bas-Aragon est l’une des enclaves préférées pour la production de ce que l’on a appelé les « aliments nobles d’Aragon ».

Différents pêchers

Les différences entre une pêche Calanda et une pêche non Calanda commencent dans les champs où elles sont cultivées et surtout dans la façon dont elles sont entretenues par les producteurs. Ce n’est pas aussi simple que de dire que c’est un fruit de qualité exceptionnelle, ce qui est le cas. Mais il faut aussi en prendre soin pour qu’il puisse atteindre toute sa splendeur.

C’est pourquoi l’une des tâches différenciatrices est l’éclaircissement des arbres. Ce travail permet de retirer environ 70% des fruits des pêchers. La quantité de production est réduite, mais la qualité est accrue, car chaque pêche Calanda peut se développer pleinement sur la branche, sans avoir à partager les nutriments ou l’espace avec les autres.

En outre, chaque fruit est mis en sac environ deux mois avant d’être récolté. Une à une, chaque pêche Calanda est ensachée sur l’arbre au moment de son développement maximal. Cela garantit leur pureté et signifie qu’ils n’entrent pas en contact avec des agents extérieurs, tels que des insectes ou des produits phytosanitaires. Ils sont protégés afin qu’ils puissent continuer à se développer de manière sûre et naturelle.

Contemplation d’une pêche Calanda

En laissant une vingtaine de centimètres entre chaque fruit, chacun d’entre eux atteint un volume considérable. C’est l’une des caractéristiques de la pêche Calanda : sa taille. En effet, le Conseil régulateur de l’appellation d’origine stipule que pour bénéficier du label de qualité, chaque fruit doit avoir un diamètre minimum de 7,3 cm.

La taille est évidente, mais elle possède également une autre caractéristique visuelle qui la rend appétissante. C’est sa couleur jaune. Ou plutôt, sa gamme de tons jaunes, qui vont du plus proche du crème au jaune paille. Rien qu’en les regardant, leur taille, leur couleur et leur texture veloutée vous font saliver.

La saveur des pêches de Calanda

Toutes ces qualités sont indispensables pour pouvoir porter le label noir de l’AOP pêche de Calanda. Mais il y a encore un autre facteur non négligeable. Son degré brix de douceur. Il doit avoir au moins 12 degrés sur cette échelle. Cela garantit sa saveur caractéristique et, bien sûr, son arôme inimitable.

Il ne reste plus qu’à se rendre sur les marchés pour distinguer la pêche Calanda parmi leur sélection de fruits. Il s’agit sans aucun doute d’un produit phare dans tout magasin de légumes de qualité. Et bien sûr, à l’automne, il fait partie des produits frais incontournables des épiceries fines les plus raffinées.