Quelle est la meilleure position pour dormir ?

dormir meilleure position
dormir meilleure position

Existe-t-il une position pour mieux dormir la nuit ? La façon dont nous nous couchons a t-elle une influence sur la qualité du sommeil ?

Dans ce billet, nous tentons de répondre à ces questions et à d’autres concernant la posture de sommeil et son impact sur la qualité du sommeil. Si vous voulez en savoir plus, nous vous encourageons à poursuivre votre lecture.

Une posture de sommeil correcte

Bien que cela semble évident, il est bon de rappeler que la meilleure position pour dormir la nuit est celle qui nous permet de nous sentir le plus à l’aise. Lorsque nous nous couchons, nous voulons être détendus et sans tension, et nous recherchons donc inconsciemment la posture qui répond à ces besoins.

Il existe de nombreuses façons de s’allonger pour dormir (presque autant qu’il y a de personnes dans le monde) mais, en règle générale, les plus courantes sont : face vers le haut, face vers le bas, sur le côté gauche et sur le côté droit. En plus de la position du tronc, nous plaçons nos jambes et nos bras de différentes manières. Certaines personnes dorment avec les deux jambes enroulées, d’autres étirent les deux jambes ou seulement une jambe. La position des bras peut également varier d’une personne à l’autre, tombant sur les côtés ou prenant des positions différentes selon, par exemple, la façon dont l’oreiller est placé.

Les meilleures positions pour une bonne nuit de sommeil

Les physiothérapeutes et les médecins du sommeil recommandent de dormir sur le côté. Dormir sur le côté permet de prévenir les douleurs cervicales et dorsales, de réduire les ronflements, d’améliorer la respiration et de limiter les reflux gastro-œsophagiens.

Cette position de sommeil est la plus recommandée pour une bonne nuit de sommeil, en position fœtale et avec les jambes légèrement pliées. Cela permet de soulager les tensions lombaires et de réduire les risques de douleur.

Dormir sur le dos ou en décubitus dorsal présente l’avantage de détendre la colonne vertébrale et de lui donner une position naturelle, mais c’est néanmoins une position de sommeil qui favorise le ronflement car elle rend difficile le passage de l’air.

Les pires positions de sommeil

Dormir à plat ventre (face contre terre) est la position la moins bénéfique pour le corps. La raison en est qu’elle provoque une grande souffrance au niveau du cou, en raison de la rotation excessive de la colonne vertébrale.

Cela affecte les muscles, les articulations et les nerfs provenant des différents niveaux de la colonne vertébrale. Cette posture peut entraîner des tendinites, des maux de dos, des douleurs cervicales, etc. Un autre inconvénient de cette posture de sommeil est que nous nous appuyons sur le ventre et la poitrine, ce qui empêche une respiration fluide pendant le sommeil.

Dans tous les cas, une personne en bonne santé doit dormir en suivant sa tendance naturelle, car elle se déplace pendant la nuit en modifiant sa posture.

Toutefois, dans certaines situations, il existe des recommandations particulières dont les personnes ayant des problèmes de santé doivent tenir compte. C’est le cas, par exemple, de l’apnée du sommeil, où une position qui élève la tête est recommandée pour favoriser le repos.

La posture idéale pour dormir : comment elle nous affecte

Une mauvaise position de sommeil peut entraîner des réveils fréquents pendant le sommeil, le rendant de mauvaise qualité et altérant notre capacité à dormir le jour suivant. Comme nous le savons, le sommeil comporte différentes phases et toutes sont nécessaires pour qu’il soit réparateur. Si nous nous réveillons continuellement et qu’il nous faut beaucoup de temps pour nous rendormir, nous ne dormirons pas les heures nécessaires, ce qui aura un impact sur nos capacités cognitives et notre vitalité le matin au réveil.

En outre, une position de sommeil inconfortable peut nous amener à nous réveiller le lendemain avec des courbatures. Les muscles peuvent être affectés et nous pouvons ressentir une gêne corporelle, souvent au niveau du cou.

Certaines personnes ont du mal à s’endormir et se retournent souvent dans leur lit « à la recherche de la position idéale ». Le meilleur moyen de se reposer est de trouver un matelas dont la fermeté convient à votre corps, un oreiller adapté à vos besoins et plus ou moins de linge de lit, en fonction de la température.

Une fois ces conditions favorables réunies, on essaiera de prendre la posture la plus relaxante et celle qui comporte le moins de points de tension. Évitez l’exposition à la lumière et n’effectuez pas au lit des tâches qui impliquent une activité mentale (regarder un téléphone portable ou la télévision, utiliser un ordinateur, etc.)

En outre, il est important d’avoir atteint ce moment en ayant préalablement respecté les recommandations suivantes :

  • Évitez les substances excitantes comme le café, le thé, l’alcool, le tabac, etc., surtout en fin de journée.
  • Mangez un dîner léger et attendez une ou deux heures avant d’aller vous coucher.
  • Faites de l’exercice physique, en évitant de le faire tard dans la journée, car il active le corps. En outre, nous devons garder à l’esprit que la relaxation musculaire est essentielle pour que nous soyons à l’aise.
  • Évitez les siestes prolongées.
  • Maintenez des horaires de sommeil réguliers, en vous couchant et en vous levant toujours à la même heure.

Si vous avez toujours du mal à dormir, il existe différents traitements qui peuvent vous aider en plus de ces mesures. Parmi eux, on trouve des médicaments vendus en pharmacie qui contiennent de la doxylamine, une substance efficace pour réduire le temps d’endormissement, ainsi que pour augmenter la profondeur et la durée du sommeil, entre autres.

Et n’oubliez pas qu’avant de prendre un médicament, il est toujours important de consulter un professionnel de la santé, médecin ou pharmacien, qui vous recommandera le traitement le mieux adapté à votre cas.